Talent d’As

Talent d’As est un collectif en 2012 par deux fondateurs, David Forien et Clémence Petit, pour étudier le problème du travail des adultes et jeunes adultes en milieu ordinaire et élaborer diverses solutions ou tout type de méthode aidant à y remédier.

Après plus de deux années de travail commun réunissant d’autres personnes et en relation avec divers organismes, Talent d’As est arrivé à maturité au point de proposer aujourd’hui le premier référentiel complet d’enseignement de l’autisme et l’emploi en France.

Le collectif a vocation à continuer son activité indépendamment des autres structures opérationnelles qui en auront dérivé. En effet les premières méthodes et solutions proposées ont largement besoin d’être complétées et améliorées, le besoin d’étude de cette problématique d’emploi est à peine effleuré. Nous continuons notre travail.

L’association

Début novembre 2014 est née l’association ATADA Talent d’As, dont l’objectif est d’ouvrir à la communauté des personnes autistes, aux familles, aux autres associations et organismes, les résultats des travaux du collectif.

Au cours des dernière semaines de 2014 et début 2015 débuteront les activités de l’association, l’accueil et l’information ainsi que les premières conférences, réunions d’adhérents et rencontres thématiques en relation avec l’emploi.

Les projets

Le premier projet d’envergure est la création de l’établissement d’enseignement supérieur qui prendra en charge les formations pour Talent d’As. Cet établissement sera doté de sa propre structure administrative et d’une organisation indépendante de l’association. Le but de cette séparation est de permettre l’autonomie de fonctionnement qui garantira l’indépendance et la qualité de l’enseignement, des évaluations et des diplômes.

Les fondateurs

David Forien

David Forien a 47 ans, il a une formation internationale d’ingénieur. Il a accumulé plus de 20 ans d’expérience professionnelle autour de produits, services et projets innovants dans des start-up des domaines high-tech, industrie et services aux entreprises. Il est aussi fondateur et dirigeant d’entreprises.
Il a un trouble bipolaire diagnostiqué depuis 2005 et un pré-diagnostic récent de syndrome d’Asperger. Depuis toujours il se bat contre les difficultés causées par ce double handicap et prouve que l’on peut, malgré les hauts et les bas que cela entraîne, s’épanouir professionnellement.
David apporte à Talent d’As son expérience de l’entreprise, son expertise des projets innovants et sa vision « des deux côtés du miroir ». Il est à l’origine des modèles théoriques, méthodes et formations de Talent d’As et les fait évoluer.
Dans le cadre de l’association il prend en charge le développement opérationnel des activités, les formations et le développement des programmes d’enseignement, ainsi que les relations et activités pour les entreprises.

Clémence Petit

Clémence Petit a 28 ans, elle est psychologue clinicienne et a un Master de psychologie spécialisé autisme. Outre son cabinet de psychologie depuis 2 ans, elle a accumulé 10 ans d’expérience de l’autisme dans le secteur associatif, a participé à 6 associations spécialisées autisme et a cofondé en 2010 l’une des plus importantes sur la région parisienne.
Clémence est une psychologue de la nouvelle génération, pionnière en France de l’introduction des méthodes anglo-saxonnes de job-coaching, qu’elle pratique depuis 2 ans auprès de ses patients. Tout au long de cette expérience elle a constaté le manque de solutions efficaces et d’outils adaptés pour aider les adultes autistes et asperger à s’insérer professionnellement.
Elle apporte au projet sa longue expérience de l’autisme sur le terrain, sa compétence de psychologue clinicienne et sa double expertise du syndrome d’Asperger et de l’autisme chez l’adulte.
Clémence valide tous les aspects des formations relevant de ses compétences et prend en charge le suivi des dossiers d’étudiants dans la déontologie de sa profession. Elle gère et développe les relations entre Talent d’As, le monde associatif et tous les organismes publics spécialisés dans le handicap et l’autisme.

 

 

 

Vision et objectifs

Quand un problème de santé publique touche 1% de la population active, il n’est pas envisageable économiquement ni structurellement d’y faire face uniquement avec des actions d’accompagnement individuel de type « one-to-one ». Il faut plutôt rechercher des solutions plus globales et efficaces, économiquement viables notamment grâce à un meilleur « rendement humain ».

Comment faire face à l’inconnu et à la résistance compréhensible d’éthique sociale, vis-à-vis d’une approche principalement économique appliquée à la question du handicap ? Le handicap n’est pas qu’un concept moral ou social, c’est aussi un ensemble de mécanismes légaux et administratifs organisés à l’échelle d’un pays ou d’une région pour réduire les inégalités. Ces mécanismes ne sont pas conçus à la base ni gérés comme créateurs de richesse économique ni d’emploi. Il ne s’agit donc pas par une approche économique d’ignorer le handicap mais d’agir sur d’autres leviers.

La vision stratégique de Talent d’As est sur ce point de créer, développer et diffuser largement des solutions directes de connaissance, de rencontre et d’intérêt réciproque entre les entreprises de tous domaines et les adultes autistes de tous niveaux, sur la seule base de la capacité à travailler et en laissant totalement de coté la question du handicap.

Le résultat attendu est de faire jouer les règles et équilibres économiques du marché de l’emploi pour favoriser la rencontre entre les compétences spécifiques des autistes et les demandes spécifiques des entreprises, conduisant à transformer les opportunités en décisions, donc en emploi. Bien sûr une proportion de cas nécessitera toujours une prise en compte plus personnalisée, mais faire agir des équilibre économiques connus sur une part importante voire majoritaire du volume de besoin, sans intervention de service public, nous paraît en soi une avancée significative.

L’outil essentiel d’une telle démarche est lui aussi connu : l’éducation, et son bras armé la formation. Talent d’As se doit d’être par-dessus tout un vecteur d’éducation, tant du coté des autistes que des entreprises, et se donne donc comme objectif à cette fin d’agir par tous les moyens, directement et indirectement, en diffusant de la formation.

Méthodes et outils

A ce jour les fondateurs de Talent d’As ont créé une méthode totalement originale et des outils innovants concourant aux objectifs fixés :

  • Un nouveau modèle de caractéristiques autistiques plus significatif pour les problématiques d’emploi,
  • Une méthode complète qui utilise des outils nouveaux, critères, échelles de valeur, profils et grilles d’analyse, ainsi qu’une terminologie commune,
  • Des cursus de formation permettant de construire un enseignement structuré et rigoureux, tant pour les personnes autistes que pour les entreprises et tous recruteurs.

 Moyens d’action

– L’association Talent d’As, s’ajoutant au collectif de personnes, devient la structure porteuse pour rassembler les personnes et familles de personnes autistes, ainsi que des entreprises et autres organismes intéressés ou concernés par l’autisme. Les accompagnements et formations qui existent déjà sont dans un premier temps réalisés à ce niveau.

– A terme les formations réalisées ont vocation à être regroupées au sein d’un établissement d’enseignement supérieur privé. Cela permet d’en améliorer l’organisation et la gouvernance, d’en faire reconnaître la qualité par les administrations concernées tant au niveau le l’établissement lui-même que des enseignements. Il devient alors possible d’en augmenter le périmètre et le nombre de bénéficiaires, d’en accélérer la diffusion tout en diminuant les inégalités d’accès, notamment en en faisant bénéficier les étudiants boursiers et en intégrant ces coûts à la prise en charge du handicap.

– Une démarche similaire est organisée sur le plan des formations et certifications élaborées pour les entreprises.

 

Publicités